Votre navigateur ne supporte pas JavaScript et vous n'avez pas accès à toutes les fonctionnalités du site.
Veuillez vérifier que JavaScript est bien activé sur votre navigateur.

N2M. AS Cesson Saint-Brieuc - Orgerblon : 3-1

04 novembre 2018

Article du journal "Le télégramme" Score : As Cesson Saint-Brieuc bat Orgerblon sur le score de 3 sets à 1 (17/25 ; 25/15 ; 25/20 ; 25/23) © Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/volley/n2m-as-cesson-saint-brieuc-orgerblon-3-1-04-11-2018-12124600.php#mczi3BDLOMBeMqTF.99

Pris à la gorge en début de rencontre, les Cessonnais ont trouvé les ressources pour venir à bout d’une équipe d’Orgerblon très tenace. Avec cette victoire, l’équipe de Valentin Brouck reste solidement accrochée à la deuxième place.

Les visiteurs avaient décidé de mettre la pression dès le début du match sur les Cessonnais et cette option s’avérait payante (10/16). Euphorique, l’équipe d’Orgerblon en profitait pour rafler la première manche face à des locaux apathiques (17/25). Après des changements en début de second set, les Bretons sortaient la tête de l’eau, Ribous se montrait efficace à l’attaque (19/14). Les joueurs d'Orgerblon commettaient plus de fautes, à l’image de Morillon qui mettait son attaque dans le filet sur la balle de set Cessonnaise (25/15). Le block Cessonnais trouvait enfin les bons réglages dans le troisième set, le contre de Le Meur en était la parfaite illustration (16/14). Orgeblon baissait de rythme en fin de troisième set et laissait Cesson passer devant (25/20).


Cesson solide deuxième !

Le quatrième set allait être le plus indécis, les deux équipes restant au coude à coude (21/21). Revenu frais sur le terrain après une rotation, Fillon plantait deux belles attaques et scellait le score de la rencontre (25/23). « On n’était pas dedans au premier set, ils nous ont mis une grosse pression. Orgerblon est une belle équipe, qui mérite sa troisième place. Dans le deuxième set, les changements nous ont remis sur une bonne dynamique. Notre effectif était au complet, ça a permis des rotations qui nous ont fait du bien, à l’image d’Alexis (Fillon) qui revient sur le terrain en fin de match et qui met ses attaques » concluait le pointu Briochin Ronan Chesnaud.

Dans cet article